LOGO église et histoire

L'église Saint-Martin de Baneins



Dernière mise à jour
le 03/04/2020

Plan du site
Menu en haut de page
Aide

Histoire

L'église date du XIIe siècle. En 1152, les religieux d'Ainay possédaient à Athaneins un prieuré qui leur fut confirmé par le pape Eugène III et en 1250 par le pape Innocent IV. Le plus vieux document qui fait référence à l’église date de 1153. À cette époque, déjà placée sous le vocable de saint Martin (en savoir plus sur saint Martin), elle était le lieu de culte de la paroisse d’Athaneins qui appartenait à la seigneurie de Baneins. Le village portait alors le nom de la paroisse.

Le village était situé à la limite des Comtés de Beaujeu et de la Bresse savoyarde. La frontière était matérialisée par le Moignans qui traverse le village.

En 1436, l'église réaménagée fut achetée par Jean de Saix. Deux siècles plus tard, la seigneurie fut élevée en Comté, regroupant entre autres les hameaux de Bereins et les communes de Dompierre et Clémenciat.

Du XVe au XVIIIe siècle, les quelques textes qui nous sont parvenus présentent surtout les problèmes d’entretien ou d’absence de mobilier, en particulier de fonds baptismaux.

La lecture de ces doléances montre la pauvreté de ces paroisses de campagne qui avaient du mal à payer les réparations ou les aménagements. Les curés en place arrivaient parfois à améliorer la situation à force de plaintes. Ce fut le cas en 1782 où l’arbitrage de l’intendant du roi permit que des travaux de restauration soient entrepris (murs blanchis, réparation du mobilier et des lambris...). La galonnière de l’entrée ouest (sorte de préau abritant l’entrée) qui subsista jusqu’en 1831 fut l'objet de ces travaux.

Les travaux les plus importants furent faits au XIXe siècle : Le clocher situé au-dessus du chœur a été détruit sur ordre d'Albitte comme beaucoup d'autres clochers de la Dombes. C'est en 1859 que l'église a été agrandie, qu'une nouvelle façade a été réalisée et qu'un nouveau clocher a été construit sur cet agrandissement.

L’ensemble de l’édifice ainsi que les vitraux et les autels ont été restaurés en 1969.

L'extérieur de l'église

Façade de l'église de Baneins Porche de l'église de Baneins Tympan de l'église de Baneins
Façade de l'église de Baneins. Porche de l'église de Baneins. Il est réalisé avec des éléments de l’église originale : les deux chapiteaux du XIIe siècle, le tympan qui date de 1869. Tympan de l'église de Baneins représentant saint Martin partageant son manteau avec un mendiant. Il est l’œuvre du père Richter curé de Saint Laurent en 1869.

sculpture du chapiteau gauche sculpture du chapiteau droit Baie au-dessus du fronton de l'église de Baneins
Sculpture du chapiteau gauche, personnage grotesque figurant certainement un homme. Sculpture du chapiteau droit, personnage grotesque figurant certainement une femme Baie au dessus du tympan de l'église de Baneins. Bien qu'en hauteur, les chapiteaux sont sculptés.

La façade sud

Façade sud de l'église de Baneins Façade sud de l'église de Baneins
Façade sud de l'église. La sacristie construite en 1829, munie de contrefort renforce les contreforts d’un mur en dévers.

L'abside

Façade sud de l'abside de l'église de Baneins
Sud de l'abside de l'église. Le mur au-dessus de l'abside a été remanié.

Abside de l'église de Baneins Baie de l'abside de l'église de Baneins vue de l'extérieur Abside de l'église de Baneins
Abside avec ses contreforts. Baie de l'abside de l'église de Baneins vue de l'extérieur. Y avait-il eu à cette place une porte autrefois ? Abside vue du nord.

La façade nord et clocher

Façade nord de l'église de Baneins Clocher de l'église de Baneins
Façade nord. La partie ancienne est réalisée en galets et carrons, matériaux typiques de la Dombes, alors que l’agrandissement du XIXe siècle est réalisé en pierre. Des anciennes ouvertures ont été bouchées et remplacées par les ouvertures actuelles. Le clocher a été construit en 1859 sur l'agrandissement de l'église.

L'intérieur de l'église

Le chœur

Chœur de l'église peinture située à gauche de la baie 00 Baie 00 peinture située à droite de la baie 00
Chœur de l'église. Peinture située à gauche du vitrail. La Baie numéro 00 représente l'Immaculée Conception. Peinture située à droite du vitrail. Les fresques situées à gauche et à droite du vitrail datent du XIVe-XVe siècle. Elles représentent très certainement une Annonciation.

Piscine de l'église de Baneins Peinture du Christ en majesté Voute du chœur
Piscine de l'église de Baneins. Elle servait à à recueillir et écouler l'eau utilisée pour le rituel de purification. Peinture de la voûte, du Christ en majesté et peintures murales réalisées en 1859 par l’abbé Taconnet (à l'exception des fresques du XIV-XVe siècle). Voute du chœur.

Litre funéraire de l'église de Baneins Une croix de consécration de l'église de Baneins
Litre funéraire qui court dans le chœur. Elle servait à matérialiser le deuil lors du décès du seigneur. Une croix de consécration placée au-dessus de la litre.

A l'entrée du chœur

Christ en croix Autel dédié à saint Antoine Statue de saint Martin de Tours Autel dédié à la Vierge Statue de la Vierge
Christ en croix sur une poutre de gloire. Autel saint Antoine (en savoir plus sur saint Antoine de Padoue). Statue de saint Martin de Tours (en savoir plus sur saint Martin). Autel dédié à la Vierge. Statue de la Vierge.

La nef

Nef de l'église de Baneins Baptistère de l'église de Baneins
Nef de l'église de Baneins. Baptistère sur lequel esr représenté Jean-Baptiste baptisant Jésus datant du XVIIe siècle.

Chaire
La chaire.

Sources
  • www.mairie-baneins.fr
  • www.ladombes.free.fr