LOGO église et histoire

Les barons de Sandrans



Dernière mise à jour
le 05/11/2019

Plan du site
Les barons de Sandrans

La famille FOLCH DE CARDON ou CARDONNE DE SANDRANS est très ancienne. Elle tire son nom de la ville de Cardonne en Catalogne, laquelle avait le titre de duché. Les seigneurs de Cardonne se nommaient originairement Folch Mayor de Cardonna Arragon, et contractèrent des alliances avec la maison royale d'Arragon, et avec les principales familles de l'Europe. Cette maison est tellement ancienne qu'on trouve des preuves de son illustration longtemps avant l'an 1040. Elle s'est ensuite divisée en plusieurs rameaux qui s'étendirent dans diverses contrées du continent. La seigneurie de Cardone, leur principal héritage, est passée dans les maisons d'Arragon, de Beaumont et de Monte-Mayor.

Parmi les plus illustres personnages de cette famille, on distingue :

Vers l'an 1500, Fernando Folch-Mayor de Cardonne, commandant des troupes aragonaises, fut envoyé au secours de la république de Lucques, attaquée par le duc de Modène. Il mourut à Lucques. Son seul fils, Joseph Folch Cardoni ou Cardony, qu'il avait amené d'Espagne lui succéda dans ladite ville. Celui-ci, chargé d'une famille nombreuse que les revers qu'il avait essuyés ne lui permettaient plus de soutenir dans tout son éclat, vint s'établir à Lyon dans l'espoir d'un sort plus heureux.

Horace Folch Cardony

Afficher ses contemporains et ses parents éventuels
Afficher tous les contemporains et tous les parents éventuels de la page

Horace Folch Cardony, plus connu à Lyon sous le nom d'Horace Cardon, était encore au berceau lorsque son père l'amena d'Italie en France. Il avait six mois. Il effectua son apprentissage chez Guillaume Rouillé jusqu'en 1589 puis travailla chez Jean-Baptiste Buysson. Il fut seigneur de la Roche et défendit, à la tête de cent hommes, la porte d'Ainay de Lyon contre les ligueurs. il fut anobli en 1605 par le roi de France Henri IV. Il fut élu échevin de Lyon en 1610. De 1613 à 1620, il s'établit avec son frère Jacques dans le commerce de l'imprimerie dans un immeuble au 68 rue Mercière à Lyon. Cette maison est désormais connue sous le nom d'hôtel d'Horace Cardon ou maison d'Horace Cardon et inscrite à l'inventaire des monuments historiques depuis 1981. Il l'acquit des imprimeurs de Gabiano, considérés comme les plus fréquentés par les libraires de Lyon. Il se fit dans la librairie un grand nom et une immense fortune. En 1617, il acquit des Camus le château de Rochecardon qui abritait le château médiéval de cette famille. Il fit raser le vieil édifice qu'il remplaça par un élégant château qui resta dans la famille jusqu'en 1720.

Il fut chargé à plusieurs reprises de missions importantes en Espagne et en Italie, et employa plus d'un million pour divers édifices publics et religieux de la ville qui lui avait tenu lieu de patrie. On voyait encore ses armoiries, à la fin du XVIIIe siècle : sur les vastes greniers de la Charité, au monastère de Blie, aux deux églises des Cordeliers, au choeur des pénitents de Gonfalon, au couvent de Saint-Clair, aux Dominicains, aux Célestins, à la maison professe de Saint-Joseph, (aujourd'hui remplacée par l'église Saint-François-de-Sales) qu'il avait notablement aidée, et dans l'église de laquelle il voulut avoir sa dernière demeure. Horace Cardon fut seigneur de la Roche et exerça les fonctions de consul et échevin de Lyon. Par lettres-patentes du 3 mars 1605, le Roi Henri IV confirma son extraction de la noble maison de Folch Mayor de Cardonne, en Aragon, et reconnut les nombreux services qu'il avait rendus à l'État. Il mourut le 21 juin 1641, sans postérité car ses enfants moururent avant lui.

Jacques Folch de Cardon, Ier du nom

Consul de Lyon en 1636 et 1637.

Jacques Folch de Cardon, IIe du nom

Jacques Folch de Cardon, seigneur de la Roche, chevalier de Saint-Michel, prévôt général des provinces de Lyonnais, Forez et Beaujolais. Il épousa, le 14 février 1644, damoiselle Claudine du Fenouil.

Laurent Folch de Cardon

Laurent Folch de Cardon est le premier baron de Sandrans en Bresse, seigneur de la Roche et de la Feuillade en Lyonnais, capitaine au régiment de Navarre.

Laurent IIe Folch de Cardon

Seigneur de la Roche.

Jacques-Gaspard Folch de Cardon

Afficher ses contemporains et ses parents éventuels
Afficher tous les contemporains et tous les parents éventuels de la page

Officier au régiment de Lyonnais. Sa tombe est dans l'église de Sandrans.

Jean Folch de Cardon

Afficher ses contemporains et ses parents éventuels
Afficher tous les contemporains et tous les parents éventuels de la page

Officier au régiment de Gondrin. Sa tombe est dans l'église de Sandrans.

Joseph Folch de Cardon

Afficher ses contemporains et ses parents éventuels
Afficher tous les contemporains et tous les parents éventuels de la page

Officier aux régiments de Poitou et de Rohan-Rochefort, député de la noblesse de Bresse aux États-Généraux de 1789.

Sources
  • Quatrième régistre du Livre d'or de la noblesse
  • Nobiliaire universel de France