LOGO église et histoire

Saint Hilaire d’Arles



Dernière mise à jour
le 03/04/2020

Plan du site
Menu en haut de page
Aide
Retour à la liste des saints

Fête 5 mai, fête locale
Mort449
Fonction évêque d'Arles
Saints contemporains
NomNaissanceMortFonction
saint Augustin13/11/35428/08/430docteur de l'Église
évêque d'Hippone
saint Eucher449évêque de Lyon
saint Honorâtvers l'an 430fondateur de l'abbaye de Lérins
évêque d'Arles
saint Paulin de Nole353431évêque de Nole
saint Prosper d'Aquitaine463
saint Romainvers l'an 39028/02/460fondateur des monastères du Mont Jura
Hommes contemporains
NomNaissanceMortFonction
Aëtius vers l'an 395 21/09/454 général romain
Attila vers l'an 395 453 roi des Huns
Gaudisèle 436 roi des burgondes
Gondioc Ivers l'an 411 463 roi des burgondes
Gunderic 459 roi des burgondes
Gundicairevers l'an 385 437 roi des burgondes
Evénements religieux
DésignationDate
Concile d'Orange 441

Né en Gaule (Belgique) d’une famille d’origine grecque, il suivit saint Honorat, son parent, à Lérins, puis lui succéda sur le siège épiscopal d’Arles à l’âge de vingt-neuf ans.

Retiré de l’île de Lérins et élu malgré lui à l’épiscopat, il ouvrit à tous son amour de la pauvreté, travaillant de ses mains, vêtu hiver comme été d’une seule tunique, marchant toujours à pied. Assidu à la prière, aux jeûnes et aux veilles, appliqué continuellement au ministère de la parole, il montra aux pécheurs la miséricorde de Dieu, accueillit des orphelins et destina d’un coup tout ce qu’il y avait d’argent dans la basilique de la ville pour racheter des captifs.

Il présida en tant que métropolite de Provence, les conciles de Riez (439), d’Orange (441) et de Vaison (442). Il connut des débuts difficiles car son caractère lui faisait interpeller du haut de la chaire les fidèles pour les apostropher par leur nom : « Vous l’épicière, vous faussez vos balances... vous le juge, votre jugement dépend des poulardes qu’on vous donne. » Il changea sa façon de parler quand il s’aperçut que son auditoire se clairsemait et qu’ainsi la Parole de Dieu n’était plus entendue.

SourcesNominis