LOGO église et histoire

Saint Honorat



Dernière mise à jour
le 03/04/2020

Plan du site
Menu en haut de page
Aide
Retour à la liste des saints

Fête 16 janvier, fête locale
Mortvers l'an 430
Fonctions évêque d'Arles
fondateur de l'abbaye de Lérins
Saints contemporains
NomNaissanceMortFonction
saint Augustin13/11/35428/08/430docteur de l'Église
évêque d'Hippone
saint Eucher449évêque de Lyon
saint Hilaire d'Arles449évêque d'Arles
saint Jérôme347420docteur de l'Église
père de l'Église
archevêque de Milan
saint Maxime de Turinvers l'an 423évêque de Turiin
saint Paulin de Nole353431évêque de Nole
saint Romainvers l'an 39028/02/460fondateur des monastères du Mont Jura
saint Sabin de Plaisace, Savin420évêque de Plaisance
saint Sulpice Sévère363410
saint Taurinvers l'an 412évêque d'Evreux (1e)
Hommes contemporains
NomNaissanceMortFonction
Aëtius vers l'an 395 21/09/454 général romain
Attila vers l'an 395 453 roi des Huns
Gaudisèle 436 roi des burgondes
Gundicairevers l'an 385 437 roi des burgondes

Originaires d'une noble famille gallo-romaine, Honorat et son frère Venance reçurent le baptême dès leur jeunesse.

Saisis par le désir de perfection, ils cherchèrent à gagner l'Orient, patrie des moines. Ils s'embarquèrent alors pour la Grèce avec un troisième compagnon, épris lui aussi de vie monastique. En Grèce, Venance tomba malade et mourut.

Honorat regagna l'Occident avec son compagnon, mais l'appel de la solitude ne les fit pas se quitter. L'évêque de Fréjus, Léonce, leur fit don d'une île de l'archipel de Lérins au large de Cannes, alors déserte. Les deux solitaires en chassèrent démons et serpents. Grâce aux disciples venus du continent, l'île se peupla de moines organisés en une communauté cénobitique fort souple, sous la direction d'Honorat.

Ce monastère devint l'un des grands centres spirituels de la région. Actuellement, le monastère est encore habité par des moines cisterciens. La Règle de saint Honorat, qui insiste sur la stabilité du moine, servit de modèle à d'autres et fit l'admiration de Jean Cassien.

En 426, Honorat quitta son île pour devenir évêque d'Arles.

Dans ce diocèse déchiré par les divisions, il rétablit la concorde et rendit à l'Église d'Arles rigueur, vigueur et sainteté

La communauté que fonda Honorat était à l'image de l'Église naissante, forte d'une foi missionnaire qui bouleversa la monde romain. L'abbaye de Lérins fut une source de saints et d'évêques.

SourcesNominis