LOGO église et histoire

Saint Damase I



Dernière mise à jour
le 03/04/2020

Plan du site
Menu en haut de page
Aide
Retour à la liste des saints

Fête 11 décembre, mémoire facultative
Mort384
Fonction pape (37e)
Saints contemporains
NomNaissanceMortFonction
saint Allyre, Illidius385
saint Ambroise de Milan33904/04/397docteur de l'Église
évêque de Milan
saint Athanase d'Alexandrievers l'an 29603/05/373père de l'Église
patriarche d'Alexandrie
saint Augustin13/11/35428/08/430docteur de l'Église
évêque d'Hippone
saint Epiphane402évêque de Chypre
saint Eusèbevers l'an 400évêque de Bologne
saint Fortunatvers l'an 400
saint Gaudencevers l'an 368évêque de Rimini
saint Hilaire de Poitiers367évêque de Poitiers
docteur de l'Église
saint Jérôme347420docteur de l'Église
père de l'Église
archevêque de Milan
saint Julien de Lescar400évêque de Lescar
saint Just de Lyon02/09/390évêque de Lyon (13e)
saint Martin de Tours316397évêque de Tours (3e)
sainte Monique387
saint Optat de Milev384
saint Paulin de Nole353431évêque de Nole
saint Philastre397évêque de Brescia
saint Sulpice Sévère363410
saint Valérien d'Aquilée388évêque d'Aquilée
saint Viateurvers l'an 390
Hommes contemporains
NomNaissanceMortFonction
Athanaric 21/01/381 roi wisigoth
Godemar I vers l'an 395
Evénements religieux
DésignationDate
Concile d'Aquilée 381
Concile de Constantinople 383
Concile de Rome 382
Concile de Valence 374

Fils de prêtre et membre du clergé romain par tradition familiale, Damase fut élu Pape en 366 dans une époque troublée par les dissensions théologiques et les querelles de partis. On lui opposa même un antipape durant quelque temps. Il soutint la foi en la Trinité que les ariens combattaient. En même temps, il œuvra en faveur de la réconciliation des fidèles que divisaient alors les problèmes de la traduction entre le grec, langue traditionnelle de l'Église et le latin, langue populaire qui devenait la langue usuelle de l'Italie. Il eut l'audace de commander à saint Jérôme la traduction latine de la Bible, la Vulgate.

Il organisa le culte des martyrs, nettoya et agrandit les catacombes où ils étaient inhumés et, sur leur tombe, il grava et composa des épigrammes qui font de lui un des premiers poètes latins chrétiens. Il fit écrire sur les murs des catacombes de saint Calixte : « Moi aussi, Damase, c'est ici que j'eusse voulu reposer si je n'avais pas craint de profaner les cendres des saints » et il se fit humblement enterrer dans une église voisine.

Dans une période difficile, il réunit de nombreux synodes pour défendre la foi de Nicée contre les schismes et les hérésies, il confia à saint Jérôme la traduction latine des livres saints, embellit avec piété les tombes des martyrs et les décora d'éloges versifiés. Lui-même, mort en 384, avait fait graver d'avance sur sa tombe, au cimetière de Calliste, un acte de foi : « Celui qui marche sur les eaux... fera se dresser Damase de ses cendres ».

SourcesNominis