LOGO église et histoire

Saint Médard de Noyon



Dernière mise à jour
le 03/04/2020

Plan du site
Menu en haut de page
Aide
Retour à la liste des saints

Fête 8 juin, fête locale
Naissancevers l'an 456
Mort560
Fonction évêque de Noyon
Saints contemporains
NomNaissanceMortFonction
saint Appolinairevers l'an 453vers l'an 520évêque de Valence
saint Areyvers l'an 535vers l'an 604évêque de Gap
saint Avit (de Vienne)vers l'an 450525évêque de Vienne
saint Benoîtvers l'an 48021/03/547
saint Césaire d'Arlesvers l'an 470542évêque d'Arles
père de l'Église
sainte Clotilde545
saint Eugend, Eand, Oyend450512abbé de Condat (4e)
saint Euphrone573évêque de Tours
saint Grégoire de Toursvers l'an 539595évêque de Tours
saint Grégoire le Grandvers l'an 540604pape (65e)
docteur de l'Église
saint Lupicinvers l'an 480
saint Namat486559évêque de Vienne
saint Nizier513573évêque de Lyon
saint Patientvers l'an 480archevêque de Lyon
saint Philippe de Vienne580évêque de Vienne
sainte Radegonde518587
sainte Scholastiquevers l'an 480543
saint Sigismond524
saint Triviervers l'an 550
saint Véran481
saint Viventiolevers l'an 523évêque de Lyon
Hommes contemporains
NomNaissanceMortFonction
Childebert I vers l'an 497 23/10/558 roi de Paris
roi d'Orléans
Chilperic I vers l'an 476 roi des burgondes
Clodomir vers l'an 495 25/06/524 roi d'Orléans
roi des Francs
Clotaire I vers l'an 498 561 roi des Francs
Clovis I vers l'an 466 27/11/511
Evénements religieux
DésignationDate
Concile d'Épaune, Épaone, Epaonense 517
Concile d'Orange 529
Synode de Lyon 517
Autres Evénements
DésignationDate
Création du premier monastère de femmes en pays gaulois 507

Médard naquit vers 456 à Salency en Vermandois d'une famille franque de Picardie. Il étudia à Vermand et à Tournai.

Il manifesta une grande compassion pour les plus démunis dès sa plus tendre enfance.

Il fut Remarqué par Alomer, l'évêque de Vermand, qui l'élèva au sacerdoce en 489.

Disciple de saint Remi, il devint évêque de Vermand, près de Saint-Quentin. Son siège épiscopal ayant été détruit par les invasions barbares, il le transféra à Noyon en 530.

Il mit tout son soin à détourner le peuple des superstitions païennes pour le tourner vers la doctrine du Christ.

En 531, il accueilla la reine sainte Radegonde qu'il consacra à Dieu. Il évangélisa la Flandre.

Il donna de larges aumônes à tous les indigents, y compris aux paresseux. Il ne se décida jamais à punir les chapardeurs qui venaient voler le miel de ses ruches, les oeufs de ses poules et les fruits de son verger.

On raconte qu'il donna un jour ses habits neufs à un mendiant aveugle presque nu et que lorsqu'on lui demanda ce qu'il avait fait de ses habits, il répondit qu'il avait été touché par la misère de ce pauvre homme et n'avait pu s'empêcher de lui donner ses habits...

En France, plus de 33 localités se rangent sous sa protection.

SourcesNominis